J’aurais tout aussi bien dire “juste un doigt” mais c’était peut être un peu trop connoté…  Rien qu’une larme donc, une larme de paradoxes pour être plus précise.

Larme

Cioran disait très justement (enfin, je trouve) : “on n’écrit pas parce qu’on a quelque chose à dire mais parce qu’on a envie de dire quelque chose.”

C’est à peu près ce que je ressens et plus particulièrement en ce moment, à propos de ce blog. Je ne l’ai pas ouvert parce que j’avais quelque chose à dire… Je n’ai d’ailleurs toujours rien à dire et c’est bien ça le problème. Qu’est ce que j’écris si je n’ai rien à dire ?

Si encore j’avais pris le parti d’écrire un blog hyper spécialisé, dans un domaine très pointu comme… comme quoi d’ailleurs ? La reproduction des récurvirostridés ? Non, un sujet plus porteur… ben la mode, tiens par exemple. C’est fou le nombre de blogueuses de mode qu’on peut trouver sur la Toile. Une nouvelle fringue, une nouvelle paire de chaussures et ça y est, il y a matière à poster. Oui… mais… non, on est bien d’accord…

Si j’en crois la dernière enquête sur la blogosphère en France, les thèmes les plus abordés dans les blogs sont le Web et le Web 2.0. C’est large, complexe, couru et puis il y a tellement de gens très bien qui parlent de ça tellement mieux que moi que je vais laisser les spécialistes s’occuper de tout ça.

Finalement, elle a bien raison Danah Boyd quand elle dit que les internautes “se font exister par l’écriture”

Et si je vous racontais mes vacances ? C’est bien ça les vacances, non ?

Advertisements